The New DinerScope, printemps / été 2013

Texte Chantal-Anne Jacot
Photos artran@gmail.com

À Lausanne, « Lasera », le centre de beauté exclusif des soins esthétiques, est dirigé par le Dr Daniel Perrenoud, Spéc. FMH dermatologie et vénéréologie laserthérapie de la peau et des muqueuses et par Phuong Tran, chimiste cosméticienne et laserthérapeute. Dans ce cabinet sobre, épuré et apaisant, le professionnalisme est de rigueur pour répondre aux attentes d’une clientèle exigeante et fidèle. Entrons dans le monde de la beauté.

La beauté doit être traitée avec le plus grand respect. Au fil du temps, ridules et signes de l’âge atténuent la jeunesse de la peau et l’envie de rafraîchir l’apparence d’un visage naît. Au sein de « Lasera » les meilleures techniques actuelles et avant-gardistes en matière de rajeunissement cutané sont proposées. Le suivi médical est assuré en considérant l’estime de chaque individu dans sa parfaite intégrité personnelle et physique.

Chaque être humain possède en lui une beauté qui transparaît au travers d’une morphologie authentique. Consultant pour plusieurs firmes cosmétiques de réputation internationale, doté d’une expérience en dermatologie de plus de 20 ans, le Dr Daniel Perrenoud, médecin diplômé de la Faculté de Lausanne en dermatologie et vénérologie a créé, en automne 2006, un espace spécialement dédié à l’esthétique et aux traitements anti-âge qu’il pratique sans avoir recours à la chirurgie. Pendant plus d’une quinzaine d’années, il a occupé les fonctions d’interne, de chef de clinique et de médecin associé dans plu- sieurs établissements hospitaliers universitaires (Lausanne, Genève, Bruxelles, Leuven, Amersham).

L’esthétique haute couture sur-mesure

Se basant sur une analyse très attentive des desiderata de ses patients, le Dr Daniel Perrenoud les écoute attentivement afin de comprendre leur ressenti et leurs besoins en fonction de l’état cutané de leur peau. Ensuite, les diverses opportunités thérapeutiques qu’elles soient isolées ou combinées peuvent être délibérées et suivies.


Qui ne rêve de combler rides, ridules et cernes, d’atténuer les sillons nasogéniens, défroisser ses paupières, lisser son menton, repulper ses lèvres, redessiner ses pommettes, redonner un coup d’éclat à son visage, s’offrir un raffermissement cutané grâce à un Thermage, bénéficier d’un soft-lifting et remodelage des contours du visage, combattre la diminution de la couperose, lutter contre le relâchement cutané ou encore choisir des soins pour éliminer les dommages cutanés induits par le soleil…?

Le corps mérite aussi d’être entretenu, voire magnifié par divers traitements et pourquoi pas, à l’approche de l’été, par une épilation définitive au laser… Quelques-unes des prestations qui font partie du large éventail de traitements effectués par le Dr Daniel Perrenoud et par Phuong Tran, chimiste cosméticienne et laserthérapeute expérimentée en dermatocosmétique.

Une philosophie empreinte de vie

Le Dr Daniel Perrenoud et Phuong Tran ne s’arrêtent pas à la simple consultation suivie d’un traitement. En travaillant avec le laser ou d’autres méthodes, ils souhaitent mettre de côté les stéréotypes de certaines tendances actuelles en valorisant la beauté de chacun d’entre nous. Ils considèrent ce qui va bien et non ce qui va mal ! Leur positivisme leur permet d’avancer en observant, regardant, écoutant et adoucissant les traits. Ils s’efforcent d’objectiver, d’analyser, d’autocritiquer pour progresser. Vendre du rêve est une façon de faire qui ne leur est pas suffisante. Ils veulent offrir davantage pour encore mieux satisfaire leurs patients.

La complémentarité, une plus-value

Côté humain, la complémentarité est omniprésente : l’approche scientifique et humaniste d’un homme et d’une femme.

Le Dr Daniel Perrenoud reconnaît aisément que Phuong Tran, tout en pratiquant des traitements médicaux, de par sa sensibilité féminine est mieux en mesure de donner des conseils esthétiques relatifs par exemple à une manière de se maquiller, de se coiffer ou à un relooking, alors que lui se concentrera plus facile- ment sur la partie thérapeutique en tant que médecin. Pour affirmer leur complicité, souci- eux d’être à la pointe de la science, ils ont fait l’acquisition, en exclusivité en Suisse roman- de, d’un appareil « QuantifiCare » à la technologie très avancée basée sur un système de photographies en 3D. En quelques photos et secondes le visage apparaît sur un écran d’ordinateur avec ses creux, ses pleins, ses déliés. Tout est mesurable: profondeur du pli, largeur du creux, mesure des volumes… L’avantage ?
Le confort moderne apporté aux patients au travers d’une discussion partagée et directe face à l’écran. L’image est en haute résolution dévoilant deux photos pour faire une 3D. Plus de jugements précipités sur un simple visuel, ni de coups de crayon hâtifs rectificateurs ! Une sorte d’intimité médicale et esthétique naît entre le patient et le docteur qui prend le temps – comme c’est important – d’estimer les soins à envisager. Un appareil presque magique, un outil d’aide à se décider de manière précise, qui demande cependant l’habileté et la dextérité de spécialistes qui sauront parfaitement doser et pratiquer le traitement adéquat.

Les souhaits et les envies des patients sont longuement discutés afin de trouver la meilleure manière de révéler la beauté, celle dont chacun rêve, sans jamais compromettre le naturel.

Oscar Wilde écrivait à juste titre : « La beauté est dans les yeux de celui qui regarde. »

Source www.tnds.ch